En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Winfried Georg Sebald

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Wertach 1944 – Norwich 2001).

Il a quitté son pays et la « conspiration du silence » pour l'Angleterre en 1966. Vertiges (1990), enquête philosophique en Italie, est le volet initial d'un triptyque erratique de fictions documentaires. Il est suivi par un requiem mélancolique pour quatre destins d'exilés, les Émigrants (1992), et par les Anneaux de Saturne (1995), visions apocalyptiques sur fond de côtes anglaises. Tous ses romans, comme son chef-d'œuvre Austerlitz (2001), topographie de l'histoire d'une famille juive, s'accompagnent de photographies d'époque suggestives, véritables « mémentos métaphysiques ».