Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Scot Erigène

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Théologien irlandais d'expression latine (vers 810-877).

Connu sous un nom qui est un pléonasme (l'Irlande ayant été appelée Scotia ou Erin), introducteur de la théologie négative, traducteur (vers 860) de Denys l'Aréopagite, de Maxime le Confesseur, de Grégoire de Nysse, il compose un Commentaire sur l'Évangile de saint Jean et des poésies sacrées. Également l'auteur d'un traité De la division de la nature (865), d'inspiration panthéiste, il fut condamné en 1225 au concile de Sens.