En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Scherfig

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain danois (Copenhague 1905 – id. 1979).

Journaliste marxiste, connu pour sa facture burlesque et naïve, il se livre, généralement avec humour, à une peinture satirique de la société bourgeoise sous la forme de romans policiers, composés d'après des modèles anglo-saxons (l'Homme mort, 1937 ; le Chef de bureau disparu, 1938 ; Idéalistes, 1944 ; le Scorpion, 1953 ; le Singe égaré, 1964). On lui doit également des récits de voyage en U.R.S.S., en Roumanie et au Kirghizistan.