En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sakaguchi Heigo, dit Sakaguchi Ango

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Niigaga 1906 – Tokyo 1955).

Fils d'un politicien bourgeois, il nourrit, dès l'enfance, un esprit d'insoumission subversive qui lui valut l'expulsion de son lycée. Passionné par la méditation, il étudia la philosophie indienne, et commença sa carrière d'écrivain avec Docteur Vent (1930), sa première expérimentation de la farce. Le succès, immédiatement après la guerre en 1946, de sa critique, la Chute, et de son roman l'Idiote, le fit classer, avec Dazai, parmi les écrivains « sans foi ni loi ». Sous les fleurs de la forêt de cerisiers (1947) ; Nouvelle géographie du Japon d'Ango (essai, 1951).