En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexandre Rousselin de Corbeau, comte de Saint-Albin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (? 1773 – Paris 1847).

Fils d'un lieutenant-colonel d'artillerie, il adopta avec enthousiasme les principes de la Révolution. Persécuté sous l'Empire, il se retira en Provence, puis se rallia à Napoléon (1815). Il fut le rédacteur le plus régulier du Constitutionnel (1816-1838). Il a laissé inédits de nombreux Mémoires sur les personnages de la Révolution, et chargea son fils (1805-1878) de publier les Mémoires de Barras. On lui doit aussi une Vie de Lazare Hoche (1798) et une Notice sur le général Marbot (1798), des poèmes, des épigrammes, et un chant patriotique, la Lyonnaise, exécuté pendant les Cent-Jours.