En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josep Maria de Sagarra

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol d'expression catalane (Barcelone 1894 – id. 1961).

Ses connaissances sur l'histoire de la Catalogne, son lexique et son folklore, inspirent aussi bien sa poésie lyrique (Áncores i estrelles, 1936) et ses poèmes épiques (El comte Arnau, 1928) que son théâtre, situé dans une Catalogne plus vraie que nature, jouant sur des ressorts simples, usant d'un langage pittoresque (La corona d'espines, 1930 ; El cafè de la marina, 1933). Après les années de la guerre civile, le théâtre en catalan fut à nouveau autorisé, mais les pièces que Sagarra produisit alors (La fortuna de Sílvia, 1947 ; Les vinyes del priorat, 1950 ; La ferrida lluminosa, 1954), graves et difficiles d'accès, furent boudées par son public habituel.