En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ferdinand von Saar

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Vienne 1833 – Döbling 1906).

Cadet puis officier, il quitte le service en 1859 pour se consacrer à la littérature. Auteur de poèmes élégiaques (Élégies viennoises, 1897), il publie surtout des cycles de nouvelles dans un style réaliste. Influencé par Schopenhauer et Tourgueniev, Saar décrit avec prédilection le destin de marginaux, d'êtres passifs, résignés ou écrasés par l'existence. Il atteint à une analyse rigoureuse des caractères qui dévoile d'inquiétantes profondeurs psychologiques (Nouvelles d'Autriche, 1897 ; Ronde automnale, 1897 ; la Tragédie de la vie, 1906).