En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Rückert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Schweinfurt 1788 – Neusess, près de Cobourg, 1866).

Professeur de langues orientales, il a produit une poésie où l'on distingue trois sources d'inspiration : patriotique, exotique et lyrique. Ses Sonnets guerriers (1814) expriment l'ardeur guerrière des volontaires de 1813. Roses d'Orient (1822) et la Sagesse des brahmanes (1836-1839) reflètent l'influence du Divan de Goethe et des poésies arabe et persane. Printemps de l'amour (1823) et les vers inspirés par sa vie familiale (Chansons funèbres pour les enfants, 1872) contiennent quelques-unes des strophes les plus mélodieuses du Biedermeier, immortalisées par Schubert, Schumann et Mahler.