En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Santiago Rusiñol

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol d'expression catalane (Barcelone 1861 – Aranjuez 1931).

Il fut un des chefs de file du mouvement moderniste, écrivit des poèmes lyriques (L'alegría que passa, 1891), des drames (El mistic, 1904), des petites pièces en un acte où il put donner libre cours à un humour souvent corrosif (Gente bien, 1914). Dans son roman L'auca del senyor Esteve (1907), il aborda avec moins de manichéisme et plus d'humanité l'antagonisme entre artistes et bourgeois.