En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rachad Ruchdi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique égyptien (Le Caire 1912 – 1983).

Professeur de littérature anglaise à l'université du Caire, directeur du théâtre al-Hakîm et de la revue al-Masrah (1960-1966), il fut dans les années 1960 une figure marquante du renouveau théâtral en Égypte (le Papillon, 1959 ; le Jeu de l'amour, 1962 ; Voyage hors des murs, 1964 ; Théâtre d'ombres, 1965 ; Etfarrag yâ salâm, 1966 ; Ô mon pays (comédie musicale), 1968 ; Douceurs d'autrefois, 1967 ; Lumière d'ombre, 1968 ; Schéhérazade, 1974).