En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alphonse Royer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1803 – id. 1875).

Après un roman médiéval, les Mauvais Garçons, et un drame, Henri IV et ses compagnons en 1830, il publie le premier roman-feuilleton, Patrona Calil (le Siècle, septembre 1836). Il écrivit aussi un Robert Macaire (1838) inspiré du célèbre mélodrame. Son œuvre se partage entre des livrets d'opéra, notamment pour Donizetti, Rossini et Verdi, et des romans dont la Dame de trèfle (1850). Directeur de l'Odéon (1853-1856), puis de l'Opéra (1856-1862), il traduisit le Théâtre d'Alarcón (1864).