En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maurice Rollinat

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Châteauroux 1846 – Ivry 1903).

On lui doit des poèmes rustiques, dont les plus réussis sont des ballades (Dans les brandes, 1877). Rollinat fréquente Le Chat noir et les Hydropathes ; le succès des Névroses (1883) fait de lui un homme à la mode et Barbey d'Aurevilly salua « la sincérité et la profondeur » de son « diabolisme ». Il se retira dans la Creuse, hésitant entre l'inspiration satanique et la veine folklorique, qu'il devait confondre dans une poésie exprimant l'étrangeté du quotidien.