En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Theodore Roethke

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Saginaw, Michigan, 1908 – Bainbridge Island, Washington, 1963).

Son œuvre (de Maison ouverte, 1941 à Des mots pour le vent, 1958, et Un champ éloigné, 1964) allie célébration et désespoir, approche sensuelle de la nature et tentation orphique, recherche du moi et de l'objet dans un mouvement où fusionnent psychanalyse jungienne et métaphysique.