En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

école de Rochefort

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Groupe littéraire formé en 1941, à Rochefort-sur-Loire (Maine-et-Loire), par des poètes rassemblés autour de Jean Bouhier et René Guy Cadou : Marcel Béalu, Michel Manoll, Luc Bérimont, Jean Rousselot, Paul Chaulot. L'école de Rochefort tint aussi un moment dans sa mouvance Jean Follain, Louis Guillaume, André Verdet, Maurice Fombeure, Guillevic. Rejetant le dogmatisme et, tout en incitant ses membres à refuser la servitude et à résister à l'occupant, l'école de Rochefort se donna pour but la sauvegarde du langage poétique conçu comme le lieu de rencontre du merveilleux (dans une tonalité souvent proche du surréalisme) et du réel quotidien (dans sa saveur provinciale et paysanne). L'esprit du mouvement se prolongea bien au-delà de la guerre, jusque dans les années 1960.