En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yannis Ritsos

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète grec (Monemvassia, Péloponnèse, 1909 – Athènes 1990).

Poète engagé dans la Résistance puis dans la lutte contre la dictature, il connaît l'exil et la déportation. Très prolifique – il a publié plus d'une centaine de recueils –, il est le poète le plus populaire en Grèce et l'un des plus connus à l'étranger. Parti d'une forme classique (Chant funèbre, 1936), il adopte ensuite le vers libre (le Chant de ma sœur, 1937) ; le combat politique lui inspire de grandes compositions épiques (Grécité, 1947), puis sa poésie se fait plus personnelle. Dans les longs monologues dramatiques (la Sonate au clair de lune, 1956 ; Chrysothémis, 1972) comme dans les formes courtes, son œuvre se caractérise par son puissant lyrisme.