En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Angelo Rinaldi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Critique littéraire et romancier français (Bastia 1940).

Éditorialiste littéraire à l'Express (1972-98), puis critique au Nouvel Observateur (depuis 1998), surnommé l'« éreinteur » pour la férocité de ses papiers (réunis dans Service de presse, 1999), il est l'auteur de romans d'inspiration proustienne, dont la Loge du Gouverneur (1969, prix Fénelon), la Maison des Atlantes (1971, prix Femina), l'Éducation de l'oubli (1974), la Dernière Fête de l'empire (1981, prix Marcel-Proust), les Roses de Pline (1988), Tout ce que je sais de Marie (2000). Prix littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco pour l'ensemble de son œuvre (1994), et prix de la Fondation Mumm (1995), il est élu à l'Académie française en 2001.