En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie-Jeanne Laboras de Mezières, Mme Riccoboni

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Actrice et romancière française (Paris 1713 – id. 1792).

Actrice dans des théâtres de société, elle entra au Théâtre-Italien et épousa le fils du directeur, Antonio Riccoboni. Elle se rendit surtout célèbre par ses romans par lettres, comme les Lettres de mistriss Fanni Butler (1757) et l'Histoire de M. le marquis de Cressy (1758), donnés pour des traductions de l'anglais ; suivirent les Lettres de milady Juliette Catesby (1758), l'Histoire de miss Jenny (1764), les Lettres de la comtesse de Sancerre (1767) et les Lettres d'Elisabeth-Sophie de Vallière à Louise-Hortense de Canteleu, son amie (1772). Ces romans peuvent être dits féministes dans la mesure où ils peignent la différence psychologique entre la sensibilité féminine et l'indifférence ou l'égoïsme masculins. La femme serait capable d'élans et d'altruisme que l'homme ignorerait, trouvant dans la forme épistolaire la possibilité de faire entendre une authentique voix féminine et d'exprimer des amitiés et des complicités entre femmes.