En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johannes Reuchlin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Humaniste allemand (Pforzheim 1455 – Bad Liebenzell 1522).

Il fut non seulement un éminent juriste, plusieurs fois chargé d'importantes missions diplomatiques, mais aussi l'auteur de comédies latines et l'un des fondateurs des études classiques en Allemagne. Par ses ouvrages érudits et son enseignement, il a fait progresser les études latines et grecques et révélé le monde hébreu et sa langue (Des rudiments de la langue hébraïque, 1506). Il défendit contre les Dominicains la kabbale et le Talmud  et s'opposa à la destruction des livres hébraïques (Miroir des yeux, 1511). Ennemi de la Réforme, il a pourtant contribué à son succès. La querelle qui l'opposa à Johannes Pfefferkorn et aux théologiens scolastiques (Lettres des hommes obscurs, 1515), et qui agita toute l'Europe des savants, fut un des signes avant-coureurs de la Réforme de Luther.