En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erich Paul Kramer, dit Erich Maria Remarque

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Osnabrück 1898 – Locarno 1970).

Engagé volontaire en 1916, blessé en 1918, il exerça divers métiers après la guerre avant de trouver sa voie dans le journalisme et la littérature. Son roman À l'Ouest rien de nouveau (1929) fut un succès mondial (traduit en 32 langues et adapté au cinéma dès 1930), mais il subit aussi de violentes attaques et fut interdit en Allemagne dès 1933. Tout comme l'Adieu aux armes d'Hemingway, paru la même année, ce roman veut témoigner pour cette « génération anéantie par la guerre, même si elle a échappé à ses obus ». Le héros, Paul Bäumler, passe directement des bancs de l'école à la caserne, puis au front, où il est tué dans une des dernières escarmouches. Confronté à la réalité de la guerre, il prend conscience du caractère mensonger des idéaux qu'on lui avait prêchés et découvre une fraternité des hommes par-delà les frontières. Exilé, Remarque vécut dès lors en Suisse et aux États-Unis. Son second très grand succès, Arc de triomphe (1946), se passe en 1938-1939 dans les milieux de l'émigration allemande à Paris. La plupart des romans de Remarque (Après, 1931 ; Trois Camarades, 1938 ; Un temps pour vivre, un temps pour mourir, 1954 ; l'Obélisque noir, 1956 ; le Ciel n'a pas de préférés, 1961) sont construits selon la recette du best-seller : des sujets brûlants, une intrigue à rebondissements et une bonne dose de sentimentalité.