En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri Amillet, dit Paul Reboux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1877 – Nice 1963).

Outre des romans (Maisons de danses, 1904 ; Romulus Coucou, 1921), des études plus ou moins historiques (Madame se meurt, Madame est morte, 1932 ; la Belle Gabrielle, 1954) et des essais humoristiques (le Nouveau Savoir-Vivre, 1930), il est surtout connu pour ses pastiches (À la manière de..., 1908-1950) dont les premiers furent écrits en collaboration avec Charles Muller. Il a expliqué sa recette, qui se résume en trois points : choisir un écrivain connu du grand public ; repérer ses tics, ses thèmes récurrents, ses particularismes et en exagérer l'importance ; à l'aide des ingrédients ainsi obtenus, composer un morceau qui soit aussi divertissant que possible. Il laisse un recueil de souvenirs (Mes Mémoires, 1956).