En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Lorho, dit Lionel Ray

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (né en 1935).

C'est à l'âge de 30 ans que Lionel Ray se choisit un pseudonyme, et aborde un versant neuf de lui avec les Métamorphoses du biographe (1971), qui mène à une déconstruction féconde et inventive du langage, poursuivie avec L'interdit est mon opéra (1973), marqué par l'introduction du récit et des audaces typographiques. Partout ici même (1978) renoue avec la lisibilité. Cette date est aussi celle de la naissance du néolyrisme. Approches du lieu (1983) et le Nom perdu (1987), dont le titre renvoie à la pseudonymie, prolongent cette tentative tandis que, dès l'orée de leur titre, Comme un château défait (1993) et Syllabes de sable (1996) témoignent d'une tonalité plus sombre. Le parcours de Ray est emblématique d'une double postulation de la parole poétique contemporaine : le lyrisme et le formalisme.