En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Raspail

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Journaliste et écrivain français (Chemillé-sur-Dême, Indre-et-Loire, 1925).

Grand voyageur, organisateur d'expéditions à caractère ethnologique, il pourchasse, dans ses reportages, les stéréotypes qui plaquent un masque sur la réalité des hommes (Terres et peuples incas, 1954 ; Punch caraïbe, 1970 ; Bleu caraïbe et citrons verts, 1980). Avec une ironie proche de celle du groupe des « hussards », il constate la gangrène du monde moderne (le Tam-Tam de Jonathan, 1971 ; les Yeux d'Irène, 1984), à laquelle il oppose les innocents intrépides qui, comme Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie (1981), ont décidé de faire de leurs rêves la réalité (le Camp des saints, 1973 ; le Jeu du roi, 1976 ; l'Anneau du pêcheur, 1995).