En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nikolaj Rajnov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Kessarevo, district de Tarnovo, 1889 – Sofia 1954).

Dessinateur et peintre, professeur à l'Académie des beaux-arts de Sofia, il élabora à travers ses études philosophiques une interprétation de l'histoire de l'art marquée par le néoromantisme et le symbolisme. Son œuvre lyrique et ses ouvrages en prose, inspirés de thèmes exotiques et historiques, révèlent l'influence de Nietzsche, dont il traduit le Zarathoustra, et de la théosophie (les Légendes des bogomiles, 1912 ; le Livre des rois, 1918 ; le Livre des énigmes, 1919 ; Poèmes éternels, 1928 ; l'Éternel dans notre littérature, 1941).