En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gueorgui Rajcev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Zemlen 1882 – Sofia 1947).

Tempérament complexe et contradictoire, d'abord lié aux symbolistes puis fervent admirateur de Poe et de Dostoïevski, il fut l'un des premiers représentants du roman psychologique en Bulgarie. Préoccupé par le problème du mal dans la nature humaine, il cherche à travers ses romans (la Reine Neranza, 1920 ; le Royaume des serfs, 1929), ses Récits (1923, 1931) et ses drames (Elenovo Tsartsvo, 1929), où le personnage du double occupe une place prépondérante, à percer le mystère des aspirations inconscientes qui gouvernent l'individu.