En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hani al-Rahib

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier syrien (Machqîta 1939 – ? 2000).

Issu d'une famille paysanne vivant au nord de Lattaquié, il étudie la littérature anglaise en Syrie, à Beyrouth et en Grande-Bretagne, et mène une carrière universitaire à Damas. Il est l'un des représentants les plus remarqués du nouveau roman syrien, avec une écriture très expérimentale (les Vaincus, 1961 ; Accroc dans une longue histoire, 1969 ; Mille et Deux Nuits, 1977 ; les Tells, 1988 ; Verts comme les marais, 1992 ; Verts comme les champs, 1993).