En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Racine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1692 – id. 1763).

Fils cadet de Jean Racine, il se lança dans la carrière poétique. Il composa des poèmes d'inspiration religieuse, sans se risquer à écrire pour le théâtre. À côté des Odes, tirées de la Bible, et des Épîtres sur l'homme, ses titres principaux sont la Grâce (1720) et la Religion (1742). Il traduisit en prose le Paradis perdu de Milton (1755), publia des Mémoires sur la vie de Jean Racine (1747), des remarques sur son théâtre et des essais théoriques sur la poésie.