En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alphonse Rabbe

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Riez 1784 – Paris 1830).

À 26 ans, armé de sa beauté, de son brillant esprit, il mène une vie de plaisirs quand il contracte une maladie qui le défigure. Dès lors, aigri, il n'écrit plus guère que d'obscurs livres d'histoire et articles de journaux qui lui permettent de subsister. Après avoir plusieurs fois tenté de se suicider, il succombe à une dose excessive de cocaïne. Il serait aujourd'hui totalement oublié sans la parution de l'Album d'un pessimiste (1835-1836), relatant les souffrances d'un homme face à une vie manquée.