En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luisa Pérez de Zambrana

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse cubaine (El Cobre 1835 – Regla 1922).

Auteur de poèmes philosophiques et religieux, de vers où elle chante la nature, elle est surtout connue pour ses pièces intimistes marquées par le souvenir de son mari et de ses trois enfants disparus prématurément (Douleur suprême, Martyre). Son inspiration, de veine romantique, est empreinte d'un profond sentiment de mélancolie douloureuse (Poésies, 1856-1860 ; 1920). Elle publia aussi quelques romans (Angélique et Étoile, 1864).