En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Valeri Nisim Merovah, dit Valeri Petrov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète bulgare (Sofia 1920).

Ses premiers poèmes le Petit Poucet et Juvenes dum sumus, écrits entre 1940 et 1944, parurent dans le recueil Poésies (1949). Sa virtuosité rythmique, ses jeux de mots, sa recherche de la rime lui valurent d'être qualifié de formaliste pendant la période stalinienne. Il ne rompit le silence qu'en 1961 avec son poème le Doux Automne, qui le rendit célèbre. Il donna alors d'autres recueils (la Pluie et le Beau Temps, 1967 ; Quand on jette un coup d'œil en arrière, 1969 ; Pour rire, 1970). Traducteur de Shakespeare (Dix Comédies, 1970) et de Kipling (Contes, 1972), il a écrit aussi une pièce de théâtre avec le poète satirique Radoj Ralin (Quand les roses dansent, 1967).