En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lioudmila Stefanovna Petrouchevskaïa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Moscou, 1938).

Elle publie des récits à partir de 1972, mais c'est comme dramaturge qu'elle se fait connaître. Ses pièces (la Cage d'escalier, 1974 ; Trois Jeunes Filles en bleu, 1980 ; Cinzano, 1973 ; l'Anniversaire de Smirnova, 1977) se déroulent dans un univers décourageant de banalité et s'organisent à partir d'un argument réduit au minimum, prétexte à révéler l'intériorité et l'histoire des personnages (le plus souvent des femmes), qui se dévoilent peu à peu, jusqu'à offrir, du début à la fin de la pièce, une image inversée d'eux-mêmes. Dans ses récits aussi, Petrouchevskaïa s'attache à décrire des destins de femmes, souvent tragiques : une mère obligée d'abandonner son enfant dans Notre cercle à nous, ou une alcoolique et sa petite fille dans le Pays, nouvelles qui figurent dans le recueil Immortel Amour (1988).