En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Peshitta

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nom donné à partir du xe s. à la version syriaque de la Bible. L'Ancien Testament se constitua par étapes, dès le iie s. : les livres les plus anciennement établis furent le Pentateuque, les Prophètes et les Psaumes, et les derniers, les Chroniques, Esdras-Néhémie et Esther. La traduction se fit à partir de l'hébreu, sous l'influence, pense-t-on, des targums araméens, et révisée selon les Septante. Pour le Nouveau Testament, bien qu'il existât une ancienne version de la Peshitta, celle-ci ne devint officielle qu'après la réforme de Rabboula, au ve s. Les épîtres de Pierre et de Jean et l'Apocalypse n'entrèrent dans le canon qu'au vie ou viie s.