En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Perret

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Trappes 1901 – Paris 1992).

Royaliste, il a tiré de sa vie aventureuse des romans (Roucou, 1936 ; Rôle de plaisance, 1957 ; le Caporal épinglé, 1947, évoquant sa captivité) qui le montrent pessimiste et souriant, comme aussi Bande à part (1952). Il écrit des souvenirs d'enfance (Grands Chevaux et dadas, 1977), des nouvelles (la Bête Mahousse, 1951), des pamphlets (Bâtons dans les roues, 1953), avant d'atteindre à une bonhomie ironique (Belle Lurette, 1982).