En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Perle

(The Pearl)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Roman anonyme anglais en vers, de 100 stances de 12 vers (fin xiiie s.). Cette allégorie, inspirée à la fois de la Bible (notamment de l'Apocalypse) et du Roman de la Rose, met en scène un père qui se désole de la perte de sa fille. Une vision lui fait voir sa « perle » parmi les béatitudes du Paradis ; il s'éveille serein, l'âme retrouvée. Dans le volume manuscrit grâce auquel ce texte nous est connu figurent également deux autres allégories religieuses, Pureté et Patience, ainsi que le récit chevaleresque Sire Gauvain et le chevalier vert.