En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Samuel Pepys

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Londres 1633 – Clapham 1703).

Issu d'une famille de la petite bourgeoisie, il fut secrétaire de l'Amirauté (1673-1679 ; 1684-1689) et président de la Royal Society. Ce fonctionnaire dévoila brutalement une vision du monde audacieuse et colorée lors de la publication de son Journal : tenu de janvier 1660 à mars 1669, écrit en caractères secrets, il fut déchiffré par John Smith (1819-1822), puis publié de 1893 à 1896. Avec en toile de fond le couronnement de Charles II, la peste et l'incendie de Londres, c'est un étonnant exercice de distanciation à l'égard de soi-même et du monde : à travers le discontinu de la vie quotidienne se révèle, sans orgueil et sans pudeur, une conscience qui cherche à se définir et à se situer sur le théâtre du monde ; tout passe par la spontanéité de la sensation et l'immédiateté du dialogue intérieur. John Evelyn (1620-1706), contemporain et ami de Pepys, tint lui aussi un passionnant journal, de 1641 à sa mort, et qui ne fut publié qu'en 1818.