En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexander Penn

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète israélien (Nijne-Kolymsk 1906 – Tel-Aviv 1972).

Enfant du Grand Nord sibérien, il arriva en 1920 à Moscou, où il fit la connaissance des poètes Maïakovski, Pasternak et Blok, dont l'influence est nette dans ses premiers poèmes en russe. En 1927, il s'installe en Palestine, apprend l'hébreu et, un an plus tard, compose ses premiers poèmes hébraïques. Ce précurseur du cinéma israélien et de la chanson politique est surtout un poète lyrique dont l'expression colorée se distingue par la franchise et l'esprit de révolte. Dès 1935, il délaissa le lyrisme et engagea sa poésie sur la voie du socialisme, voire du communisme (Sur le chemin, 1956). Auteur d'une anthologie de poésie israélienne en russe (1964), il fut le premier poète israélien publié en Union soviétique (1965).