En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saint Paul

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Apôtre (entre 5 et 15-67).

Le premier des auteurs chrétiens est un juif de Tarse, citoyen romain de langue grecque. D'abord persécuteur des chrétiens, puis converti (la « vision de Damas »), il ouvrit le christianisme aux gentils en les dispensant du respect total des observances du judaïsme (assemblée de Jérusalem). Ses démêlés avec les juifs, son affrontement avec les judéo-chrétiens sur la question des observances, ses voyages missionnaires, son arrestation, puis son transfert à Rome sont connus par les Actes des Apôtres et ses propres épîtres. La tradition lui attribue encore un ultime voyage missionnaire en Égypte après sa libération, et un martyre sanglant sous Néron (62-64). Il développa une doctrine de la « justification » de l'homme par la foi, et non plus par la Loi, par la grâce de Dieu, et non par les œuvres, à travers le sacrifice salvateur de son fils Jésus-Christ, ainsi qu'une mystique d'union à Dieu en Jésus-Christ, dont l'Église est le corps. Une moitié seulement des épîtres qui lui sont attribuées sont d'authenticité certaine : 1 Th ; 1 et 2 Co ; Ga ; Ph ; Phm ; Rm.