En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joaquim Pedro Teixeira de Vasconcelos, dit Teixeira de Pascoaes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain portugais (Amarante 1877 – id. 1952).

Issu du groupe Renascença Portuguesa, il inspira (1912-1917) un mouvement esthétique et doctrinaire, le Saudosismo (le « Nostalgisme »), proche de l'esthétique symboliste et considéré comme un développement du mysticisme panthéiste de la « génération de 70 ». Comme d'autres écrivains de sa génération, Pascoaes part d'un sentiment de frustration patriotique. Avec lui, l'apologie de la saudade, traditionnelle dans le lyrisme portugais, est élevée au rang d'intuition ethnique (Maîtresse de la nuit, 1909 ; le Fou et la Mort, 1913 ; Élégie d'amour, 1924) : le monde de l'imagination est le seul réel, le reste n'est qu'ombre vaine.