En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Évariste-Désiré de Forges, chevalier puis vicomte de Parny

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (La Réunion 1753 – Paris 1814).

Né à l'île Bourbon, il se détourna de la religion et embrassa la carrière des armes. Il célébra la jouissance de l'amour dans ses Poésies érotiques (1778-1781). L'expérience des tropiques nourrit les Chansons madécasses (1787). La Révolution ruina Parny sans le rejeter dans le camp de ses adversaires. Il occupa ses loisirs d'employé par de vastes poèmes. Un libertinage voltairien inspire son épopée ironique de la Guerre des dieux anciens et modernes (1799), comme les Galanteries de la Bible (1805) ou le Voyage de Céline (1806). Ces œuvres firent scandale mais leur auteur fut reçu à l'Institut en 1803.