En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Stewart Parker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique irlandais (Belfast 1941 – Londres 1988).

Amputé d'une jambe à 19 ans à la suite d'un cancer, Parker est fauché en pleine carrière par la maladie. Un lien essentiel l'unit à l'Irlande, dont il aborde l'histoire dans des œuvres où le réalisme urbain se double d'un jeu sur tous les artifices du théâtre. Il connaît un certain succès avec sa première pièce de théâtre, Chantéparlé (1974). Pendant sa courte carrière, il produit quelque 25 pièces, pour la scène, pour la radio ou la télévision. L'année de sa mort, il publie ses « Trois pièces pour l'Irlande » : Étoile du nord, consacrée au soulèvement de 1798 (1984), Corps célestes, évocation du dramaturge victorien Dion Boucicault (1986), et Pentecôte, sur les grèves de 1974 (1987), cette dernière étant confiée à Field Day, compagnie fondée en 1980 par l'acteur Stephen Rea et le dramaturge Brian Friel.