En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Oskar Panizza

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Bad-Kissingen 1853 – Bayreuth 1921).

Ce descendant de huguenots français voyagea en France et en Angleterre avant de s'installer comme aliéniste à Munich en 1882. Il y fréquenta les milieux littéraires (la revue Die Gesellschaft) et commença à publier des recueils de poésie et des récits fantastiques. Mais bientôt le goût de la provocation et la veine satirique l'emportèrent : dans son drame le Concile d'amour (1895), il s'en prend à toutes les valeurs de l'Allemagne wilhelminienne et de la religion. Poursuivi et condamné pour blasphème (1895), puis pour lèse-majesté (1901), il finit par basculer dans la folie en 1904.