En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paisij

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Moine et écrivain bulgare (Bansko ? v. 1722 – monastère de Hilendar 1798).

Son Histoire des Slaves bulgares (1762) marque traditionnellement le début de la renaissance bulgare. Cette œuvre, qui puise souvent sa matière dans les Annales ecclésiastiques (1588-1607) du cardinal et historien italien Cesare Baronius, est connue par plus de 50 manuscrits, mais ne fut imprimée qu'en 1844 sous le titre le Livre des rois ; elle se caractérise par un profond patriotisme et une haine violente des Turcs et de la culture grecque représentés par l'administration des Phanariotes.