En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Édouard Pailleron

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1834 – id. 1899).

S'il fit jouer de nombreux drames en vers (le Mur mitoyen, 1861 ; le Dernier Quartier, 1863 ; les Faux Ménages, 1869 ; Pendant le bal, 1881), c'est avec ses comédies de mœurs en prose qu'il connut le succès (le Monde où l'on s'amuse, 1868 ; l'Âge ingrat, 1878 ; l'Étincelle, 1879 ; le Monde où l'on s'ennuie, 1881 ; la Souris, 1887). Ayant épousé (1863) la fille de François Buloz, il devint l'un des propriétaires de la Revue des Deux Mondes et eut un salon littéraire très fréquenté.