En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Pache

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète suisse de langue française (Lausanne 1933 – id. 2001).

Il n'a pas encore fini ses études quand paraît son premier recueil de poésie : les Fenêtres simultanées (1955). Au fil des ans naîtra une œuvre reconnue, poétique surtout (une trentaine de plaquettes), qui, aidée par une langue aux enjeux multiples, riche en inventions et en variations (baroque selon certains critiques), renvoie souvent au corps humain, point de référence pour aider à mieux cerner l'énigme de la vie (le Corps morcelé, 1977 ; les Corps imaginaires, 1983 ; Dans l'œil du silence, poèmes 1992-1994, 1997). Parallèlement à son métier d'enseignant, il a collaboré à plusieurs revues et dirigé la prestigieuse Revue de belles-lettres.