En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Érik Arnoult, dit Erik Orsenna

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier français (Paris 1947).

Académicien depuis 1998, professeur d'économie et maître des requêtes au Conseil d'État, c'est aussi un romancier comique à la française, dans la lignée de Giraudoux ou de Marcel Aymé, dont le style classique et enlevé, joyeux et impertinent, a su séduire un large public sans s'aliéner la critique. Après des chroniques historico-familiales (Loyola's blues, 1974 ; la Vie comme à Lausanne, prix Nimier 1978 ; Une comédie française, 1980), il réinterprète avec humour et désinvolture l'histoire des colonies dans l'Exposition coloniale (prix Goncourt 1988), en brossant la fresque cocasse de l'expansion du caoutchouc dans le monde. Dans Grand Amour (1993), il évoque son rôle de conseiller culturel auprès de François Mitterrand et décrit, en moraliste désenchanté, l'action politique comme un jeu de simulations et d'apparences. Deux Étés (1997) et Longtemps (1998) s'interrogent sur les espaces du bonheur, île ou jardin.