En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Silvina Ocampo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres argentine (Buenos Aires 1903 – id. 1993).

Collaboratrice de Borges et de Bioy Casares, son époux, elle a publié des poèmes au lyrisme métaphysique (Petite Anthologie, 1954) et des récits (Autobiographie d'Irène, 1948 ; la Furie, 1959 ; les Invitées, 1961) marqués par une constante tonalité fantastique. Le quotidien y est ainsi chargé d'inquiétude et paraît traversé de forces lointaines et obscures, d'autant plus secrètes mais d'autant plus pressantes qu'elles touchent les enfants et les objets les plus communs.