En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nuruddin al-Raniri

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain malais (Rander ? – en Inde 1658).

Après avoir fait des études en Hadramaout, il retourna dans sa région natale, puis partit pour l'archipel. Il séjourna assez longtemps à Pahang puis se rendit en 1637, à Aceh. Il est l'auteur du Bustan us-Salatin, du Sirat al-Mustakim (traité religieux) et d'écrits à caractère polémique (Asrar al-Insan fi-Marifat al-Ruh) dans lesquels il combat la doctrine des soufis « hétérodoxes ». Il commença à rédiger à Aceh, à partir de 1638, sur l'ordre du sultan Iskandar Thani, le Bustan us-Salatin [le Jardin des rois], ouvrage encyclopédique. Divisé en sept livres, il traite de la création de la terre et du ciel, des prophètes, d'Adam à Mahomet, des princes persans, des empereurs de Byzance, des princes d'Égypte et d'Arabie, des souverains malais de Malaka et de Pahang, des rois justes et injustes, des conseillers déloyaux et de diverses sciences, dont la médecine.