En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Stanislav Kostka Neumann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète tchèque (Prague 1875 – id. 1947).

Décadent à ses débuts, rejettant les valeurs traditionnelles, il était inspiré par la réalité (le Rêve de la foule des désespérés, 1903), la nature (le Livre des forêts, des eaux et des coteaux, 1914), les cités industrielles et la technologie moderne (Nouveaux Chants, 1918). Adhérant au communisme après la guerre (Chants rouges, 1923), puis exclu du parti, il poursuivit une œuvre où se croisaient élan collectif et lyrisme intime (Amour, 1933).