En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Müller

dit le Peintre Müller

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Kreuznach 1749 – Rome 1825).

Peintre à la cour de Mannheim, il s'établit à Rome (1778) et s'y convertit au catholicisme. D'abord disciple de Klopstock et de Gessner, il évolue dans ses ballades et surtout dans ses idylles profanes vers un réalisme populaire et une conduite dramatique de l'action. Le titanisme du Sturm und Drang anime les ébauches d'une pièce sur Faust (la Vie de Faust adaptée pour le théâtre, 1778) et le drame lyrique Niobé (1778), alors que l'atmosphère musicale et la construction du drame religieux Golo et Geneviève (1775-1781) font de Müller un précurseur du théâtre romantique.