En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eduard Mörike

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Ludwigsburg 1804 – Stuttgart 1875).

La tonalité mélancolique de son œuvre reflète la modestie de son existence de pasteur, de professeur et de poète méconnu. Sa connaissance des littératures grecque et latine lui ont permis de renouveler les formes poétiques héritées du romantisme et du classicisme, et de créer un lyrisme d'une grande pureté qui a inspiré Schumann, Brahms et H. Wolf. Ses poèmes, parus en 1838 et 1848, contiennent des ballades baignant dans une atmosphère de sourde inquiétude et des idylles dans le goût du Biedermeier. Il est aussi l'auteur du roman d'éducation Maler Nolten (1832), de contes et de la nouvelle le Voyage de Mozart à Prague (1856).