En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vincas Juosovitch Mykolaitis-Putinas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain lituanien (Pilotiskes 1893 – Kacergine 1967).

Prêtre catholique, obsédé par le divorce entre sa foi et son exigence de justice, il publia des vers d'inspiration néoromantique (Entre deux aubes, 1927) et incarna dans le héros défroqué de son roman À l'ombre des autels (1933) sa propre rupture avec l'Église. Après 1945, il renoua avec une poésie philosophique (Salut à la terre, 1950 ; le Don d'être, 1963 ; Fenêtre, 1963) chargée d'angoisses intimes et qui ouvre sur l'histoire une réflexion reprise par son roman sur le mouvement paysan de 1863, les Insurgés (1957-1967).